La question SDF

Critique d'une action publique

Julien Damon

 

Presses Universitaires de France

Collection Le Lien social

284 pages

----------------------------------

Julien Damon, diplômé de l'ESCP, docteur en sociologie, après avoir été responsable de la mission solidarité de la SNCF, est sous-directeur, en charge du département de la recherche et de la prospective de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). Membre du Conseil National des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, il a notamment publié Des hommes en trop (Editions de l'Aube, 1996), et Vagabondage et mendicité (Flammarion, 1998).

 

 

Les  SDF  sont  depuis une vingtaine d'années ciblés par des dispositifs de plus en plus spécialisés.

 

Jusqu'où   est-il   légitime  et  efficace  de  spécifier  les  SDF  et  de différencier les réponses à leurs difficultés ?

 

Ce  livre,  s'appuyant  sur  un  corpus  de  données originales, analyse le système  de prise en charge des sans-abri. Celui-ci, typique des phénomènes actuels  d'hybridation de l'action publique, rassemble, autour de l'Etat et dans   des   relations   de dépendance  mutuelle,  les  associations,  les collectivités  locales,  les  médias  et  les  SDF eux-mêmes. Ces derniers, confrontés  à des contraintes et des problèmes extrêmes, sont envisagés ici comme  des  acteurs  sociaux.  Le  bricolage  de leur vie quotidienne a des effets    sur    les    dispositifs    d'assistance    qui    peu   à   peu s'institutionnalisent.   Le   développement des  mesures  et  des  moyens particuliers   retentit  sur  l'architecture  d'ensemble  d'une  protection sociale qui voit faiblir sa visée universaliste.

 

Dans  cet  ouvrage,  l'action  publique  est analysée conjointement avec la catégorie  à  laquelle  elle  est  destinée.  Cette  orientation permet une évaluation  critique du " prioritarisme " (la priorité au plus défavorisé), du  ciblage  et  du  partenariat  dans  la  mise  en  oeuvre  des politiques publiques.

 

 

 

                                 Sommaire

 

INTRODUCTION

   La prise en charge des SDF comme objet sociologique

   Perspective théorique

   " Ciblage " et " bricolage "

   Précisions méthodologiques

   Logique d'exposition

 

1. DECLIN DE LA COERCITION ET MONTEE DE LA THEMATIQUE DE L'EXCLUSION

 Cinq variables historiques caractéristiques de la prise en charge des SDF

   Définir, classer et dénombrer

   La dualité de la pauvreté

   Les oscillations entre l'hostilité et l'hospitalité

   La coopération instable des collectivités locales

   La gageure de la coordination des acteurs

 De la répression à l'assistance : une inversion très récente

   Le déclin de la pression pénale : du vagabond au clochard

   Le tournant des années soixante et soixante-dix

   Arrêtés anti-mendicité et actualités de la coercition

 La question SDF, dans la problématique de l'exclusion

   Considérations sur la notion d'exclusion. En quoi les SDF sont-ils des

   exclus ?

   Insertion, mutations de l'Etat-providence et ciblage des SDF

 

2. UNE VISIBILITE ACCRUE ET DES REACTIONS AMBIGUES

 Un problème social visible à l'?il nu

   Des phénomènes particulièrement visibles

   Une ville et des espaces publics plus " poreux "

 Des réactions individuelles variées

   Exclusion et pauvreté : de vives préoccupations dans l'opinion

   Ambiguïté des appréciations et NIMBY

   Un bricolage cognitif : Face au mendiant, donner ou ne pas donner ?

   Une visibilité physique qui n'implique pas une visibilité politique

 

3. LA SPECIFICATION PROGRESSIVE DE LA QUESTION SDF

 Un héritage de la nouvelle pauvreté : le ciblage croissant des SDF

   Apparition d'une " nouvelle pauvreté "

   Les premiers dispositifs étatiques ciblés sur la pauvreté

   Institutionnalisation des plans d'urgence et concentation sur les SDF

 Les associations et le " lobbying contre l'exclusion "

   Une " banque " d'entrepreneurs politiques

   Hétérogénéité et capacités de coopération des associations

   Des fonctions renforcées : communication et expertise

 La question du logement mise en avant par un mouvement social

   Mobilisations et protestations collectives en faveur des SDF

   Effervescence protestataire et avancées du droit au logement

 La couverture médiatique des SDF : un impact à nuancer

   Les médias, en accusation, doivent être analysés en interaction

   La tentation du spectaculaire

 La fixation sur l'agenda politique

 

 

4. LES SDF : DES " BRICOLEURS " CIBLES D'ACTION PUBLIQUE

 Une population, et une cible, aux contours instables

   De qui parle-t-on ? Les enseignements d'une étude sur les dépêches AFP

   Une cible hétérogène : de SDF stricto sensu à SDF lato sensu

   L'acharnement statistique et la quête du chiffre

   Entre individuel et structurel : une compréhension nécessairement

   pluraliste

 La carrière du SDF

   Les limites de la catégorisation

   La carrière des SDF au regard du système de prise en charge

 Le bricolage de la vie quotidienne

   " Désocialisation " ou socialisation ? " Désaffiliation " ou

   affiliations ?

   Les SDF comme bricoleurs

 L'affinage d'une cible

 

5. LE COMPLEXE BUREAUCRATICO-ASSISTANCIEL

 Ciblage des SDF et (ré)affirmation de l'Etat

   Le noyau dur de l'hébergement et l'implication croissante de l'Etat

   Accumulation des innovations et bureaucratisation de la coordination

   Dualisation des interventions ciblées

   Agrégation autour des lignes budgétaires de l'Etat

 " Urgence sociale " et  " partenariat " : deux voies vers le bricolage

   Une thématique centrale et contestable : l'urgence sociale

   Le " partenariat " : incarnations concrètes et équivoques fondatrices

   Le bricolage de la prise en charge

 

6. CONJONCTIONS DE DEUX BRICOLAGES : ACTEURS ET BENEFICIAIRES DU CIBLAGE

 Limites du ciblage et montée des controverses

   Ciblage des " grands exclus " et écrémage de la prise en charge

   " Effet Matthieu " et justice locale

   Controverses et concurrences

 Les " bonnes raisons " des non-recours

   Les refus et rejets de prise en charge

   Comprendre les non-recours des SDF

 Effet de partenariat et effet de ciblage

   Effet de partenariat : le jeu de ping-pong

   Effet de ciblage: le jeu de l'oie

 

CONCLUSION

   Effets pervers du ciblage, coercitif ou assistanciel, sur les SDF

   Ciblages, recentrages et limites de l'adhocratie

   Une simplification souhaitable? et possible

Contact: julien.damon@cnaf.cnafmail.fr

retour page intro