Le temps d’une absence

Le temps des vacances

D’une fuite dans le temps

Pour revoir mes enfants

Pour vivre le présent

L’esprit libre de tous tourments

Dans une bulle de savon

Que par notre souffle de vie

Nous protège du vent

De la tourmente de ce temps

De cet amour qui vit

De ces instants bénis

Dans l’ardeur d’un moment

A les vivre au présent.

 

Silence, on tourne la page

Le temps d’une escapade

D’un retour au présent

D’un retour aux vivants 

 

La famille est un univers sacré que l’on se doit de préserver.

Ils sont mon âme, ma force à aimer, à survivre dans un monde qu’ils n’ont pas mérité.

 

15 juin 04